Allergie alimentaire de l’enfant : comment on gère à la cantine ?

allergie_enfant

Ce n’est pas simple de gérer au quotidien un enfant qui a une allergie alimentaire. En effet, il faut faire attention à ce que les aliments concoctés pour l’enfant ne contiennent pas ce qui lui cause de problème. Il faut également veiller à ce que l’enfant ne consomme pas inconsciemment l’aliment incriminé. Quand il est question de cantine, la situation peut stresser, surtout que vous n’êtes pas là pour surveiller ce que mange l’enfant. Heureusement, il y a des moyens de s’en sortir et de gérer au mieux cette situation.

Différence entre intolérance et allergie alimentaire

Beaucoup confondent ces 2 termes qui pourtant ne sont pas pareils. On dit d’une personne qu’elle est intolérante à un aliment, lorsque la consommation de cet aliment lui crée des désagréments comme des ballonnements. Les conséquences sont donc minimes, au contraire du cas d’allergie alimentaire, où la consommation de l’aliment peut mettre la santé de la personne en danger. D’ailleurs, il y a des cas où lorsqu’il n’y pas d’intervention rapide, la personne allergique finit par rendre l’âme.

On comprend donc qu’une allergie alimentaire est très importante, et que ce genre de cas ne doit souffrir d’aucune négligence. La situation peut être plus préoccupante lorsqu’il s’agit d’un enfant.

L’importance du PAI pour un enfant qui a des allergies alimentaires

C’est grâce à un allergologue qu’il est possible de découvrir si un enfant a des allergies concernant un ou plusieurs aliments. Cela se fait avec des tests, et une fois les aliments détectés, il est nécessaire pour le bien de l’enfant, de les bannir définitivement de son alimentation. Il faut savoir que la consommation d’un aliment auquel l’on est allergique peut entraîner un choc anaphylactique. De là, le décès de la personne peut survenir si les mesures nécessaires ne sont pas prises à temps.

C’est à cet effet que le projet d’accueil individualisé a été mis en place dans les écoles. Cela fait partie des mesures de précautions permettant de gérer au mieux les cas d’allergies alimentaires. Concernant le PAI, il s’agit d’un document important qui attire l’attention sur les nécessités et tout ce dont il faut s’accommoder, pour adapter la vie de l’enfant en communauté, à l’école par exemple, afin que tout problème puisse être évité. 

Il est possible qu’un PAI soit disponible dans l’école, sinon en tant que parent d’école, il est possible d’en faire la demande. Pour que ce programme puisse être effectif, le médecin scolaire doit nécessairement intervenir. Il vous faudra avoir une ordonnance de la part de l’allergologue ou d’un médecin, qui explique tout ce que l’enfant doit éviter, les traitements en cas de problèmes, etc. Notons que sans le PAI, personne n’a le droit de donner un médicament à l’enfant si jamais un problème survenait.

Comment prendre en charge des enfants avec des allergies alimentaires à la cantine ?

Il y a plusieurs solutions pour prendre en charge un enfant souffrant d’allergie alimentaire. Vous pouvez décider que votre enfant ne mangera pas à la cantine. Dans ce cas, à vous de lui préparer son repas à manger à l’école. Sinon, vous pouvez négocier avec l’établissement, pour qu’il offre un repas adapté à l’enfant. 

Par contre, peu d’écoles acceptent ce fait, surtout lorsque les repas sont faits dans des structures qui fournissent plusieurs cantines scolaires à la fois. Signalons qu’il est illégal de refuser un enfant au sein d’un établissement scolaire, sous prétexte qu’il a des allergies alimentaires.

S’il est bien de prévenir l’école, il est tout aussi important que l’enfant soit conscient de ce qu’il se passe, afin qu’il ne s’empoisonne pas par erreur. Ainsi, quel que soit son âge, il doit savoir qu’il y a des aliments qu’il ne doit pas prendre, et les conséquences que cela peut générer. 

Aidez-le à reconnaître ces aliments, ainsi que les symptômes lorsque l’aliment est ingéré. Il faut aussi prévenir le plus possible l’entourage de l’enfant. Des accidents peuvent arriver, juste en voulant faire plaisir à un enfant, si l’on ne sait pas qu’il est allergique à un aliment.

Les allergies alimentaires surtout chez les enfants peuvent être très graves, mais en trouvant des solutions, ils peuvent quand même aller à la cantine de leur école comme leurs camarades.